Archives de
Catégorie : Livre de bord

Premiers bords

Premiers bords

La neige a cessé de tomber, les chasses-neige se sont tus, le vent s’est calmé, le soleil a fait une apparition, bref il faisait presque beau à Isafjoerdur autour du 13 mai. Nous avons pu gréer nos voiles d’avant, la trinquette et le génois, installer les lignes de vie, les retenues de bôme, préparer les bastaques, changer une drisse de pavillon, poser l’équipement de sauvetage, gonfler, tester et installer l’annexe.  La girouette en tête de mât n’a pas résisté aux…

Lire la suite Lire la suite

Du Léman au cercle polaire

Du Léman au cercle polaire

Aller des rives du Léman au cercle polaire en mai, c’est passer des lilas en fleurs, des tulipes déjà fanées, des iris qui éclosent aux blizzard, tempête de neige et froid. Ces lignes sont écrites de bord de Gaia tous chauffages fonctionnants, il neige horizontalement. Ce matin, j’ai dû utiliser de l’eau bouillante pour dégeler un coffre afin de remplir nos réservoirs d’eau douce. J’ai aussi déblayé plusieurs fois la neige et la glace sur le pont. Il était certainement…

Lire la suite Lire la suite

Avant la saison 3

Avant la saison 3

Il neige, bien que ce soit le printemps depuis 10 jours et que nous repartions pour l’Islande dans un mois. Quelques jours après avoir laissé Gaia à Isafjoerdur en septembre dernier, une tempête a secoué la région. Les vents ont soufflé à 100 noeuds, 180 kilomètre par heure, dans le port. Heureusement que tout était bien arrimé à bord. L’automne islandais s’est ensuite bien passé, mais l’hiver fut redoutable. De la neige en quantité et du vent plus que généreusement,…

Lire la suite Lire la suite

Gaia en hiver

Gaia en hiver

Gaia hiverne à Isafjoerdur dans le nord-ouest de l’Islande. Une tempête avec 100 noeuds de vent a sévit cet automne. Il a abondamment neigé début février. Gaia survit vaillament à ces intempéries en attendant le printemps. Nous rejoindrons Gaia en mai pour une longue navigation vers le sud. Nous pousuivrons nos récits ici.

Islande III

Islande III

Il a fait beau pendant notre excursion sur terre dans les environs de Reykjavik le 13 août. Nous avons fort heureusement bien profité de la lumière et même d’une certaine douceur pendant cette journée à l’intérieur des terres, parce que, oui, il existe des paysages naturels ou façonnés par l’homme beaux et intéressants  qui ne sont pas visibles d’un bateau. Barbara fêtait son anniversaire le 14 à Reykjavik, un lieu exotique de plus dans la longue liste des contrées dans…

Lire la suite Lire la suite

Islande II

Islande II

Nous sommes revenus à Akureyri le 23 juillet pour trouver Leonne et Jaap. Nous avions traversé l’Atlantique  en 2010 avec Leonne des Bermudes aux Açores dans des conditions difficiles : Le quatrième membre de l’équipage avait eu un mal de mer qui ne l’a pas lâché pendant les douze jours de la traversée et  auquel il n’a survécu que de peu grâce aux soins prodigués continuellement par Barbara, sans exagération de ma part ici. Le temps avait été fort difficile pendant…

Lire la suite Lire la suite

Islande I

Islande I

La route vers l’Islande fut  faite de vent au début, proche des îles Faroë, de brouillard ensuite pour une quarantaine d’heure, et d’une illumination de montagnes enneigées en arrivant dans le fjord de Seydisfjördur. Une longue montée dans un fjord vert acide, vert-brun,  beige, fuchsia, gris, blanc et bleu. L’après-midi était avancée, la lumière chaude, l’atmosphère froide. La couleur fuchsia provient d’immenses champs de lupins. Ces fleurs ont été introduites pour solidifier certaines pentes. La démarche a eu plein succès :…

Lire la suite Lire la suite

Les îles Faroë

Les îles Faroë

Le 16 juin il fait encore un temps fort désagréable sur les Hébrides, pluie, vent fort, froid, mais les conditions étaient annoncées meilleures le lendemain et nous avions décidé de partir pour 250M vers Torshaven dans les îles Faroë. Nous voulions un dernier dîner écossais avant de quitter le Royaume Uni. L’hôtel proche du port qui avait un restaurant plaisant n’a pas pu nous accueillir pour cause de fête des pères -apparemment les familles sortent plutôt que de préparer un…

Lire la suite Lire la suite

Gaia en Ecosse

Gaia en Ecosse

Il pleut sur Oban. Comme souvent. Les dix jours que nous devions passer à Craobh Haven avant de nous mouvoir librement en Ecosse nous ont permis de nettoyer Gaia, reviser le gréement, faire faire un service moteur, nous procurer de longues amarres, mettre l’électronique en service, faire rehausser le feu arrière qui était masqué par l’annexe, remplacer un taquet et vérifier que les écrous de la barre soient proprement serrés, préparer écoutes, lignes de vies et autres bouts indispensables à…

Lire la suite Lire la suite

Gaia saison deux: Les préparatifs

Gaia saison deux: Les préparatifs

Nous sommes le 3 juin 2021 à bord, en quarantaine de dix jours dans la marina de Craobh Haven, au sud d’Oban. Il nous faut patienter jusqu’au lundi 7 avant de pouvoir nous mettre en route. Nous nourrissons le monstre de bureaucratie imposée par le Royaume Uni aux téméraires qui auraient l’audace de vouloir se rendre sur leurs précieuses îles. Une bureaucratie légèrement teintée de xénophobie, ou à tout le moins de crainte de l’étranger. Un sentiment que ne donnent…

Lire la suite Lire la suite