Archives de
Auteur/autrice : sy-gaia

Islande III

Islande III

Il a fait beau pendant notre excursion sur terre dans les environs de Reykjavik le 13 août. Nous avons fort heureusement bien profité de la lumière et même d’une certaine douceur pendant cette journée à l’intérieur des terres, parce que, oui, il existe des paysages naturels ou façonnés par l’homme beaux et intéressants  qui ne sont pas visibles d’un bateau. Barbara fêtait son anniversaire le 14 à Reykjavik, un lieu exotique de plus dans la longue liste des contrées dans…

Lire la suite Lire la suite

Islande II

Islande II

Nous sommes revenus à Akureyri le 23 juillet pour trouver Leonne et Jaap. Nous avions traversé l’Atlantique  en 2010 avec Leonne des Bermudes aux Açores dans des conditions difficiles : Le quatrième membre de l’équipage avait eu un mal de mer qui ne l’a pas lâché pendant les douze jours de la traversée et  auquel il n’a survécu que de peu grâce aux soins prodigués continuellement par Barbara, sans exagération de ma part ici. Le temps avait été fort difficile pendant…

Lire la suite Lire la suite

L’Islande : une géologie dynamique !

L’Islande : une géologie dynamique !

    Mélanie Gretz, Association AniMuse,   Joël Ruch, Sébastien Castelltort, Dept. Sciences de la Terre, Université de Genève Août 2021 Sur le chemin du voyage de GAIA et de son équipage, se trouve la fascinante Islande connue notamment pour ses magnifiques paysages façonnés par les volcans et les glaciers. Saviez-vous que ce pays insulaire est un vrai paradis pour les géologues ? Si l’Islande est si particulière aux yeux des scientifiques, c’est parce qu’elle est un vrai laboratoire à ciel…

Lire la suite Lire la suite

Islande I

Islande I

La route vers l’Islande fut  faite de vent au début, proche des îles Faroë, de brouillard ensuite pour une quarantaine d’heure, et d’une illumination de montagnes enneigées en arrivant dans le fjord de Seydisfjördur. Une longue montée dans un fjord vert acide, vert-brun,  beige, fuchsia, gris, blanc et bleu. L’après-midi était avancée, la lumière chaude, l’atmosphère froide. La couleur fuchsia provient d’immenses champs de lupins. Ces fleurs ont été introduites pour solidifier certaines pentes. La démarche a eu plein succès :…

Lire la suite Lire la suite

Les îles Faroë

Les îles Faroë

Le 16 juin il fait encore un temps fort désagréable sur les Hébrides, pluie, vent fort, froid, mais les conditions étaient annoncées meilleures le lendemain et nous avions décidé de partir pour 250M vers Torshaven dans les îles Faroë. Nous voulions un dernier dîner écossais avant de quitter le Royaume Uni. L’hôtel proche du port qui avait un restaurant plaisant n’a pas pu nous accueillir pour cause de fête des pères -apparemment les familles sortent plutôt que de préparer un…

Lire la suite Lire la suite

Le routage de bateau

Le routage de bateau

Pierre Eckert, Météorologue émérite, Météosuisse Juillet 2021 Le routage météorologique sert à optimiser le chemin parcouru de bateaux en fonction des conditions météorologiques rencontrées en cours de route. En compétition, on cherche le temps de parcours le plus court, mais il est également possible de chercher à éviter des situations trop difficiles ou de déterminer le meilleur moment de départ. Des champs de vent Le routage est devenu assez commun de nos jours et peut souvent être calculé à bord…

Lire la suite Lire la suite

Gaia en Ecosse

Gaia en Ecosse

Il pleut sur Oban. Comme souvent. Les dix jours que nous devions passer à Craobh Haven avant de nous mouvoir librement en Ecosse nous ont permis de nettoyer Gaia, reviser le gréement, faire faire un service moteur, nous procurer de longues amarres, mettre l’électronique en service, faire rehausser le feu arrière qui était masqué par l’annexe, remplacer un taquet et vérifier que les écrous de la barre soient proprement serrés, préparer écoutes, lignes de vies et autres bouts indispensables à…

Lire la suite Lire la suite

Gaia saison deux: Les préparatifs

Gaia saison deux: Les préparatifs

Nous sommes le 3 juin 2021 à bord, en quarantaine de dix jours dans la marina de Craobh Haven, au sud d’Oban. Il nous faut patienter jusqu’au lundi 7 avant de pouvoir nous mettre en route. Nous nourrissons le monstre de bureaucratie imposée par le Royaume Uni aux téméraires qui auraient l’audace de vouloir se rendre sur leurs précieuses îles. Une bureaucratie légèrement teintée de xénophobie, ou à tout le moins de crainte de l’étranger. Un sentiment que ne donnent…

Lire la suite Lire la suite