Archives de
Auteur/autrice : sy-gaia

Irlande, côte ouest première partie

Irlande, côte ouest première partie

Nous avions eu un aperçu de printemps en arrivant à Killybegs, le froid était moins mordant lors de notre arrivée que plus au nord, il faisait presque doux, le soleil réchauffait notre cockpit, le chauffage pouvait être arrêté ce soir-là. Ce ne fut qu’un répit. Dès le lendemain, le ciel s’est chargé, le vent s’est levé, puissant, la pluie est tombée, par seaux. Et ça a duré des jours. Nous avons utilisé huit amarres pour ne pas être écrasés contre…

Lire la suite Lire la suite

Fonds océaniques : la mystérieuse “Glace qui brûle”

Fonds océaniques : la mystérieuse “Glace qui brûle”

  Karine Plée Tranchet, Mélanie Gretz, Association AniMuse,   Guy Simpson, Matteo Lupi, Dept, Sciences de la Terre, Université de Genève Quel solide de 1 m3 peut-il se transformer instantanément en 164 m3 de gaz ? Quel mélange cristallisé peut-il répandre un gaz à effet de serre 28 à 34 fois plus puissant que le CO2 ? L’hydrate de méthane, appelé aussi « Glace qui brûle », est ce composé extraordinaire ! Figure 1 : Image de gauche : Un glaçon d’hydrate…

Lire la suite Lire la suite

De L’Islande à L’Irlande

De L’Islande à L’Irlande

Une lettre pour deux mondes ou de l’hiver à l’espoir du printemps. La fin de notre périple dans le grand nord La cascade de Dynjandi s’étale largement comme une jupe blanche qui cherche vainement à masquer le noir de la roche sur laquelle elle s’étale. Nous la quittons le 22 mai pour Hvammsvik, un mouillage au nord de Reykjavik. Une trentaine d’heures de navigation. Le temps est calme au fond du fjord, mais s’anime vigoureusement à son entrée. Trinquette, deux…

Lire la suite Lire la suite

Regards d’une généticienne sur les habitants de l’Islande

Regards d’une généticienne sur les habitants de l’Islande

Estella Poloni Dept. Génétique et Evolution, Unité d’Anthropologie Mai 2022 La manière dont les organismes vivants ont évolué au cours du temps laisse des marques, des signatures, dans leur ADN. Ce sont ces signatures que cherche à découvrir la génétique des populations, puisqu’elles informent sur certains aspects de l’histoire des espèces, et des populations dans ces espèces. Cette discipline scientifique, devenue désormais génomique des populations car elle a bénéficié des développements puissants des techniques de séquençage de l’ADN des vingt…

Lire la suite Lire la suite

Premiers bords

Premiers bords

La neige a cessé de tomber, les chasses-neige se sont tus, le vent s’est calmé, le soleil a fait une apparition, bref il faisait presque beau à Isafjoerdur autour du 13 mai. Nous avons pu gréer nos voiles d’avant, la trinquette et le génois, installer les lignes de vie, les retenues de bôme, préparer les bastaques, changer une drisse de pavillon, poser l’équipement de sauvetage, gonfler, tester et installer l’annexe.  La girouette en tête de mât n’a pas résisté aux…

Lire la suite Lire la suite

Du Léman au cercle polaire

Du Léman au cercle polaire

Aller des rives du Léman au cercle polaire en mai, c’est passer des lilas en fleurs, des tulipes déjà fanées, des iris qui éclosent aux blizzard, tempête de neige et froid. Ces lignes sont écrites de bord de Gaia tous chauffages fonctionnants, il neige horizontalement. Ce matin, j’ai dû utiliser de l’eau bouillante pour dégeler un coffre afin de remplir nos réservoirs d’eau douce. J’ai aussi déblayé plusieurs fois la neige et la glace sur le pont. Il était certainement…

Lire la suite Lire la suite

ARIANNA ARPAGAUS REJOINDRA GAIA CET ÉTÉ

ARIANNA ARPAGAUS REJOINDRA GAIA CET ÉTÉ

C’est Arianna Arpagaus, Alumna de la Fondation Science et jeunesse, qui est été sélectionnée pour passer cette année une semaine à bord de Gaia. Pendant la semaine, Arianna, jeune tessinoise engagée dans plusieurs activités didactiques au Tessin et à Zürich, va préparer du matériel pédagogique pour des classes gymnasiales. Aujourd’hui, étudiante à l’ETHZ, Arianna possède un Master en  Molecular Health Science. Elle est en train de compléter son éducation avec un diplôme d’enseignante gymnasiale en biologie. Pendant son temps libre,…

Lire la suite Lire la suite

Avant la saison 3

Avant la saison 3

Il neige, bien que ce soit le printemps depuis 10 jours et que nous repartions pour l’Islande dans un mois. Quelques jours après avoir laissé Gaia à Isafjoerdur en septembre dernier, une tempête a secoué la région. Les vents ont soufflé à 100 noeuds, 180 kilomètre par heure, dans le port. Heureusement que tout était bien arrimé à bord. L’automne islandais s’est ensuite bien passé, mais l’hiver fut redoutable. De la neige en quantité et du vent plus que généreusement,…

Lire la suite Lire la suite

Gaia en hiver

Gaia en hiver

Gaia hiverne à Isafjoerdur dans le nord-ouest de l’Islande. Une tempête avec 100 noeuds de vent a sévit cet automne. Il a abondamment neigé début février. Gaia survit vaillament à ces intempéries en attendant le printemps. Nous rejoindrons Gaia en mai pour une longue navigation vers le sud. Nous pousuivrons nos récits ici.