Marées, 1ère partie

Marées, 1ère partie

Thierry Courvoisier Janvier 2020

Dans certaines régions le paysage du bord de mer change considérablement au fil des heures dans la journée. La  mer s’avance sur le rivage puis se retire. Ce ballet se répète tous les jours le plus souvent deux fois, mais à des heures un peu différentes chaque jour. Il s’agit de la marée.

Marée haute au port des Minimes à La Rochelle
Marée basse au même endroit

Pour le navigateur la marée a deux conséquences. La première est le changement de niveau d’eau au-dessus des fonds. La seconde est le mouvement de l’eau qui arrive et se retire en créant des courants dont la vitesse peut modifier la trajectoire du bateau par rapport à la terre. Négliger ces effets peut avoir des conséquences fort fâcheuses.

Un skipper qui fut peu attentif….

L’origine de la marée est à chercher du côté de la lune et de la force qu’elle exerce sur la Terre.

Tous les corpsattirent parleur masse les autres corps. La terre attire la lune et détermine son mouvement dans notre ciel, et la lune attire la terre. Plus la distance entre deux masses est importante, plus faible est la force qui les lie. La lune attire donc un peu plus les objets qui sont de son côté de la terre que ceux qui sont du côté opposé. Comme l’eau est liquide, elle réagit à cette différence et forme comme un boudin : il y a un peu plus d’eau  sur la terre des côtés les plus proches et les plus éloignés de la position de la lune.

Un boudin d’eau autour de la terre

Comme la terre tourne sur elle-même, les régions passent régulièrement sous et hors du boudin : Le niveau d’eau augmente et diminue. Si la lune restait au même endroit dans le  ciel,  le phénomène aurait lieu tous les jours au même moment, mais comme la lune se déplace  sur son orbite autour de la terre, le phénomène la suit et se décale chaque jour un peu.

Le changement de hauteur d’eau à un endroit donné varie d’un jour à l’autre. Ceci est dû au fait que le soleil cause un effet similaire, mais un peu plus faible que la lune. Donc quand le soleil et la lune sont alignés -lors des pleines lunes et des nouvelles lunes- les effets de la lune et du soleil s’joutent l’un à l’autre, le phénomène est plus important, alors que lorsque la lune et le soleil sont perpendiculaires l’un à l’autre -demi lunes- ils se neutralisent. L’amplitudes des marées est moindre.

3 thoughts on “Marées, 1ère partie

  1. c’est très intéressant Thierry, pourrais tu m’expliquer pourquoi en Méditérranée il n’y a pas le phénomène de marée? merci d’avance

    1. Merci de ton commentaire. Ta question est une de celles que je souhaite traiter dans la seconde partie de cette explication.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code